ALGUES

Les Algues sont très méconnues. On les trouve en général dans l'eau, mais certaines se développent sur des substrats rocheux humides ou sur les matériaux de construction comme sur les façades des maisons.
Batrachospermum gelatinosum Batrachospermum gelatinosum (L.) De Candolle, 1801
Aspect global de collier ou de chapelet, en 
grains de couleur brune. Algue fixée enrobée d’un mucilage abondant (visible lorsque l’algue est hors de l’eau). L’aspect semblable à une ponte de grenouille a valu à l’algue son nom générique.
Eaux courantes (ruisseaux, fontaines) à courant modéré, parfois en eaux stagnantes (étangs, mares, tourbières). Rivières (à renoncules) oligotrophes acides. Rarement rencontré à des températures > 20 °C.
Edon (16) - source dans le village, mars 2019
Batrachospermum gelatinosum

Batrachospermum gelatinosum (L.) De Candolle, 1801
Aspect global de collier ou de chapelet, en
grains de couleur brune. Algue fixée enrobée d’un mucilage abondant (visible lorsque l’algue est hors de l’eau). L’aspect semblable à une ponte de grenouille a valu à l’algue son nom générique.
Eaux courantes (ruisseaux, fontaines) à courant modéré, parfois en eaux stagnantes (étangs, mares, tourbières). Rivières (à renoncules) oligotrophes acides. Rarement rencontré à des températures > 20 °C.
Edon (16) - source dans le village, mars 2019

Chara vulgaris , L. 1753 Algue macroscopique de couleur verte, de quelques cm à 1 m, fixé faiblement par des rhizoïdes. Présente fréquemment des incrustations de calcaire et régulièrement verticillée, en végétation éparse ou dense, présentant
des organes reproducteurs anthéridies (arrondis, orange) et/ou oogones (ovales, verdâtres, parfois
oranges), oospores (marron à noir).
Espèce pionnière, vernale ou estivale, en peuplements monospécifiques ou composés d'espèces
appartenant à un ou plusieurs genres de characées.
Eaux stagnantes (lacs, mares, carrières, réservoirs, ornières de chemin) ou faiblement
courantes.
Mares dans les Beunes (24), Teillots (24).
Chara vulgaris , L. 1753

Algue macroscopique de couleur verte, de quelques cm à 1 m, fixé faiblement par des rhizoïdes. Présente fréquemment des incrustations de calcaire et régulièrement verticillée, en végétation éparse ou dense, présentant
des organes reproducteurs anthéridies (arrondis, orange) et/ou oogones (ovales, verdâtres, parfois
oranges), oospores (marron à noir).
Espèce pionnière, vernale ou estivale, en peuplements monospécifiques ou composés d'espèces
appartenant à un ou plusieurs genres de characées.
Eaux stagnantes (lacs, mares, carrières, réservoirs, ornières de chemin) ou faiblement
courantes.
Mares dans les Beunes (24), Teillots (24).

Chara Chara Linné ex Vaillant, 1719.
algue macroscopique, régulièrement verticillée, en végétation éparse ou dense, vert, vert foncé de quelques cm à environ 1 m, fixée faiblement par des rhizoïdes et présente fréquemment des incrustations de calcaire.
Espèces pionnières, vernales ou estivales, en peuplements monospécifiques ou composés d'espèces appartenant à un ou plusieurs genres de characées. Peu à peu concurrencées par les associations 
végétales des bordures aquatiques.
Eaux stagnantes (lacs, mares, carrières, réservoirs, ornières de chemin) ou faiblement courantes.
Genre, sensible aux phénomènes de pollution. 
Beunes (24) - mare, 1 juin 2021
Chara

Chara Linné ex Vaillant, 1719.
algue macroscopique, régulièrement verticillée, en végétation éparse ou dense, vert, vert foncé de quelques cm à environ 1 m, fixée faiblement par des rhizoïdes et présente fréquemment des incrustations de calcaire.
Espèces pionnières, vernales ou estivales, en peuplements monospécifiques ou composés d'espèces appartenant à un ou plusieurs genres de characées. Peu à peu concurrencées par les associations
végétales des bordures aquatiques.
Eaux stagnantes (lacs, mares, carrières, réservoirs, ornières de chemin) ou faiblement courantes.
Genre, sensible aux phénomènes de pollution.
Beunes (24) - mare, 1 juin 2021

Hildenbrandia Une seule espèce européenne H. rivularis (Liebmann) Agardh.
Aspect : croûte vernissée arrondie ou irrégulière. 
Couleur : orange, rose fuschia, rouge sang.
Thalle incrustant fixé au substrat par toute sa face inférieure. Se détache difficilement. 
Eaux courantes, sources, ruisseaux, préfère des eaux riches en calcium.
Sur bords de rochers, galets acides en eau profonde ou lorsque le courant > 60 cm/s.
Source du Douime (24) - mai 2020
Hildenbrandia

Une seule espèce européenne H. rivularis (Liebmann) Agardh.
Aspect : croûte vernissée arrondie ou irrégulière.
Couleur : orange, rose fuschia, rouge sang.
Thalle incrustant fixé au substrat par toute sa face inférieure. Se détache difficilement.
Eaux courantes, sources, ruisseaux, préfère des eaux riches en calcium.
Sur bords de rochers, galets acides en eau profonde ou lorsque le courant > 60 cm/s.
Source du Douime (24) - mai 2020

Spirogyre Spirogyra Link, 1820. 
masse floconneuse de couleur vert brillant à brun-jaunâtre (en fin de cycle), longue de 5 à 20 cm, visqueuse.
Développement précoce printanier et disparition dès la mi-juin pour certaines espèces avec une réapparition possible à l’automne.
Eaux stagnantes, eaux courantes, fossés, étangs, anses calmes, zones littorales ; Préférence pour les eaux douces.
Genre cosmopolite fréquemment rencontré.
Étangs de Saint-Geyrac - juin 2021
Spirogyre

Spirogyra Link, 1820.
masse floconneuse de couleur vert brillant à brun-jaunâtre (en fin de cycle), longue de 5 à 20 cm, visqueuse.
Développement précoce printanier et disparition dès la mi-juin pour certaines espèces avec une réapparition possible à l’automne.
Eaux stagnantes, eaux courantes, fossés, étangs, anses calmes, zones littorales ; Préférence pour les eaux douces.
Genre cosmopolite fréquemment rencontré.
Étangs de Saint-Geyrac - juin 2021

Trenthepolia aurea Trentepohlia aurea (L.) C.F.P.Martius, 1817.
Se présente sous la forme de petits coussinets veloutés de 0,3-2 mm de hauteur, formés de filaments redressés, parfois en très grand nombre et pouvant alors couvrir de grandes surfaces (tout un mur !), jaune d'or, jaune-orangé, orangé et d'autant plus orangé qu'elle vient à l'ombre.
Espèce préférant les substrats alcalins, humides et à l'ombre, fréquente sur les murs, le ciment dans les zones à humidité constante en particulier sous les ponts où elle peut former de grandes colonies visibles de loin, plus rare sur les écorces humides et à l'ombre.
Paussac (24) - falaises calcaires, mars 2021.
Trenthepolia aurea

Trentepohlia aurea (L.) C.F.P.Martius, 1817.
Se présente sous la forme de petits coussinets veloutés de 0,3-2 mm de hauteur, formés de filaments redressés, parfois en très grand nombre et pouvant alors couvrir de grandes surfaces (tout un mur !), jaune d'or, jaune-orangé, orangé et d'autant plus orangé qu'elle vient à l'ombre.
Espèce préférant les substrats alcalins, humides et à l'ombre, fréquente sur les murs, le ciment dans les zones à humidité constante en particulier sous les ponts où elle peut former de grandes colonies visibles de loin, plus rare sur les écorces humides et à l'ombre.
Paussac (24) - falaises calcaires, mars 2021.

Trenthepolia umbrina Trentepohlia  umbrina (Kuntz.) Bornet s.l..
Algue verte filamenteuse colorée en rouge par les carotènes.
Espèce préférant les substrats alcalins, humides et à l'ombre, fréquente sur les murs et le ciment en particulier sur les murs.
Trenthepolia umbrina

Trentepohlia umbrina (Kuntz.) Bornet s.l..
Algue verte filamenteuse colorée en rouge par les carotènes.
Espèce préférant les substrats alcalins, humides et à l'ombre, fréquente sur les murs et le ciment en particulier sur les murs.