Lande et fourré calcicoles

Quand la pelouse n'est plus régulièrement pâturée, une végétation plus dense et plus haute se développe. Les petites plantes des endroits ouverts sont étouffées par des espèces plus grandes ; à leur ombre, des ligneux commencent à se développer.
Lande Dans cette lande la strate arbustive est déjà bien développée. Au mois de mars on voit parmi les genévriers (Juniperus communis) vert sombre les pruneliers (Prunus spinosa) en pleine floraison blanche et sur le sol de l'herbe assez haute.
Lande

Dans cette lande la strate arbustive est déjà bien développée. Au mois de mars on voit parmi les genévriers (Juniperus communis) vert sombre les pruneliers (Prunus spinosa) en pleine floraison blanche et sur le sol de l'herbe assez haute.

Prunelier Le prunelier (Prunus spinosa) porte en automne des fruits bleus pruineux, les prunelles. Cet arbuste reste souvent petit, mais il peut atteindre une hauteur de 5 m. Il est drageonnant et très épineux et il peut produire des fourrés denses et impénétrables.
Prunelier

Le prunelier (Prunus spinosa) porte en automne des fruits bleus pruineux, les prunelles. Cet arbuste reste souvent petit, mais il peut atteindre une hauteur de 5 m. Il est drageonnant et très épineux et il peut produire des fourrés denses et impénétrables.

Genévrier et Cornouiller sanguin Parmi les genévriers (Juniperus communis) on trouve en général aussi le Cornouiller sanguin (Cornus sanguinea).
Genévrier et Cornouiller sanguin

Parmi les genévriers (Juniperus communis) on trouve en général aussi le Cornouiller sanguin (Cornus sanguinea).

Genévrier commun Les baies du genévrier commun (Juniperus communis) ont besoin de deux ans pour mûrir et prendre une couleur bleue. Le Genévrier est dioïque, les fleurs mâles qui produisent le pollen ne se trouvent pas sur les mêmes pieds que les fleurs femelles. Il n'y a pas d'épines, mais les petites aiguilles sont très piquantes.
Genévrier commun

Les baies du genévrier commun (Juniperus communis) ont besoin de deux ans pour mûrir et prendre une couleur bleue. Le Genévrier est dioïque, les fleurs mâles qui produisent le pollen ne se trouvent pas sur les mêmes pieds que les fleurs femelles. Il n'y a pas d'épines, mais les petites aiguilles sont très piquantes.

Cornouiller sanguin En hiver, les branches du cornouiller sanguin (Cornus sanguinea) prennent une teinte rouge. Au printemps il produit des grappes de fleurs d'un blanc crème.
Cornouiller sanguin

En hiver, les branches du cornouiller sanguin (Cornus sanguinea) prennent une teinte rouge. Au printemps il produit des grappes de fleurs d'un blanc crème.

Marjolaine sauvage La marjolaine sauvage (Origanum vulgare) fleurit en été avec des grappes de fleurs roses, les tiges et sépales sont souvent rougeâtres. Elle forme des touffes d'environ 50 cm. Toute la plante est agréablement parfumée.
Marjolaine sauvage

La marjolaine sauvage (Origanum vulgare) fleurit en été avec des grappes de fleurs roses, les tiges et sépales sont souvent rougeâtres. Elle forme des touffes d'environ 50 cm. Toute la plante est agréablement parfumée.

Rosier des chiens Le rosier des chiens (Rosa canina) produit de longs sarments avec des grandes épines. En mai il fleurit avec des fleurs rose-blanc odorantes. C'est le rosier le plus commun en Dordogne.
Rosier des chiens

Le rosier des chiens (Rosa canina) produit de longs sarments avec des grandes épines. En mai il fleurit avec des fleurs rose-blanc odorantes. C'est le rosier le plus commun en Dordogne.

Aubépine Quand l'aubépine (Crataegus monogyna) commence à devenir grande, la lande est presque arrivée au stade de la forêt. Après la floraison blanche, abondante et odorante au printemps, elle produit des petits fruits rouge foncé. Les branches portent de petites feuilles lobées et des épines.
Aubépine

Quand l'aubépine (Crataegus monogyna) commence à devenir grande, la lande est presque arrivée au stade de la forêt. Après la floraison blanche, abondante et odorante au printemps, elle produit des petits fruits rouge foncé. Les branches portent de petites feuilles lobées et des épines.

Bruyère à balais La bruyère à balais (Erica scoparia) est plus grande que les autres bruyères et elle a de petites fleurs blanches au printemps qui restent longtemps sur la plante. Même si la lande évolue en forêt, elle continue de pousser sous les arbres.
Bruyère à balais

La bruyère à balais (Erica scoparia) est plus grande que les autres bruyères et elle a de petites fleurs blanches au printemps qui restent longtemps sur la plante. Même si la lande évolue en forêt, elle continue de pousser sous les arbres.

Cerisier de Sainte Lucie Le cerisier de Sainte Lucie (Prunus mahaleb) est une plante ubiquiste des sols calcaires. Après une floraison début avril, il produit fin mai des petites cerises amères appréciées par les oiseaux. Ses petites feuilles longuement pétiolées sont finement dentées et ses branches sont souvent courbées en angle droit. Comme chez les autres Prunus, l'écorce est striée. horizontalement.
Cerisier de Sainte Lucie

Le cerisier de Sainte Lucie (Prunus mahaleb) est une plante ubiquiste des sols calcaires. Après une floraison début avril, il produit fin mai des petites cerises amères appréciées par les oiseaux. Ses petites feuilles longuement pétiolées sont finement dentées et ses branches sont souvent courbées en angle droit. Comme chez les autres Prunus, l'écorce est striée. horizontalement.

Corroyère à feuilles de myrte La corroyère à feuilles de myrte (Coriaria myrtifolia) est un arbuste drageonnant. On trouve souvent une grande quantité de ses longues tiges souples rassemblées. Il est très toxique, surtout les baies qui ont un aspect attractif. Il est en forte expansion.
Corroyère à feuilles de myrte

La corroyère à feuilles de myrte (Coriaria myrtifolia) est un arbuste drageonnant. On trouve souvent une grande quantité de ses longues tiges souples rassemblées. Il est très toxique, surtout les baies qui ont un aspect attractif. Il est en forte expansion.

Dompte-venin Le dompte-venin (Vincetoxicum hirundinaria) est également toxique. Il doit son nom vernaculaire à des propriétés d'antidote contre les morsures de serpents. Il était autrefois utilisé comme purgatif. C'est une vivace avec des petites fleurs jaunâtres en forme d'étoiles et ses feuilles sont luisantes.
Dompte-venin

Le dompte-venin (Vincetoxicum hirundinaria) est également toxique. Il doit son nom vernaculaire à des propriétés d'antidote contre les morsures de serpents. Il était autrefois utilisé comme purgatif. C'est une vivace avec des petites fleurs jaunâtres en forme d'étoiles et ses feuilles sont luisantes.

Spirée à feuilles de millepertuis La spirée à feuilles de millepertuis (Spiraea hypericifolia) pousse surtout sur les sols jurassiques du sud-est du département. Elle ressemble à certaines spirées horticoles, mais elle est de plus petite taille.
Spirée à feuilles de millepertuis

La spirée à feuilles de millepertuis (Spiraea hypericifolia) pousse surtout sur les sols jurassiques du sud-est du département. Elle ressemble à certaines spirées horticoles, mais elle est de plus petite taille.

Brachypode des rochers Quand le brachypode des rochers (Brachypodium rupestre) commence à pousser dans une pelouse, celle-ci évolue pour devenir une lande. Sa présence est facile à observer. En toutes saisons ses feuilles vert jaunâtre devenant blanches en hiver, forment des taches parmi les autres Poacées.
Brachypode des rochers

Quand le brachypode des rochers (Brachypodium rupestre) commence à pousser dans une pelouse, celle-ci évolue pour devenir une lande. Sa présence est facile à observer. En toutes saisons ses feuilles vert jaunâtre devenant blanches en hiver, forment des taches parmi les autres Poacées.

Carline commune Les inflorescences de la carline commune (Carlina vulgaris) ont des bractées brillantes, argentées et dorées, qui entourent les fleurs et plus tard les aigrettes des fruits persistent sur la plante en hiver. Les feuilles dentées et aranéeuses de la rosette et de la tige la font ressembler à un chardon.
Carline commune

Les inflorescences de la carline commune (Carlina vulgaris) ont des bractées brillantes, argentées et dorées, qui entourent les fleurs et plus tard les aigrettes des fruits persistent sur la plante en hiver. Les feuilles dentées et aranéeuses de la rosette et de la tige la font ressembler à un chardon.